19/06/2017

Rapport Moral à l'A.G. du doyenné de Perwez

Durant la partie non-statutaire de notre asbl, le président, le doyen Yves Alberty a présenté une description de nos communautés, de leur ancrage socio-économique et de l'avenir des Paroisses (sections) de Perwez et de Ramillies.

En voici quelques extraits:

 

"

Population:

l’Asbl est localisé sur 2 communes: Perwez (9.200 habitants) et Ramillies (6.201 habitants), à l’exception du village d’Autre-Eglise, rattaché à l’Aop.d’Orp-Jauche et comprend 15 paroisses et 1 chapellenie (Molembais).

La Population a augmenté de +/- 1.000 hab. à Perwez en 15 ans et de 500 hab. en 10 ans. Ce sont surtout des « néo-ruraux » attirés par des terrains à bâtir libres et moins chers que ceux du centre du Brabant Wallon.

Ces deux communes sont encore rurales (riches terres de Hesbaye) même si le nombre d’agriculteurs est en constante diminution depuis 15 ans:
On compte encore aujourd’hui 43 exploitations sur Ramillies et 25 sur Perwez : (en 2005)
– Surface agricole: 83,83 %
– Bois: 4,79 %
– Terrains bâtis: 10,56 %
– Divers : 0,82 %
superficie de 50,81 km2 (2005)

voir pour plus de détail et l'actualisation des données exactes sur les sites web chaque commune, une mine de renseignements très utiles…

Vie Communale:

Chaque Commune a son site web et un journal communal mensuel (à P.). Un effort a été mis pour développer la communication. Les clubs sportifs sont très dynamiques et la vie associative (ex. du TéléVie, du Théâtre dialectal, des animations culturelles…) garde sa vitalité grâce aux volontaires (bénévoles).

Les deux Communes ont profondément améliorés leurs services à la Population:
- Centre Culturel et Sportif,

-Maison de Repos, salle Perwez, nouvelles maisons de repos privées prévues en 2017 (R) et 2018 (P).

- Les villages ont souvent une salle mise à disposition;

- le réseau scolaire (y compris secondaire à P.) s’est développé avec l’arrivée de nouveaux habitants. Peu de chômage enregistré par les CPAS.

- Une aide particulière aux réfugiés et sans-papiers s’est développée dans les Communes. L’ex zoning industriel de Perwez se développe et s’étend davantage avec l’arrivée de la formation professionnelle de l’ IFAPME

Pour le vie politique et la composition des Conseils Communaux et de CPAS voir les sites web de chaque Commune.

Vie Paroissiale et Ecclésiale:

Les 17 villages connaissent pour les églises villageoises une diminution constante des pratiquants, certaines sont très vivantes, mais la plupart atteignent un seuil critique. (Cela se remarque par une diminution des recettes des collectes du dimanche !)…

Deux paroisses sont dites «  d’élection » à Malèves et à Huppaye, avec des apports venant de la région. Cela pourrait encore changer avec l’arrivée de nouveaux curés.

A noter l’arrivée de plus en plus marquée de familles d’origine africaine ou polonaise qui modifie la composition de la catéchèse et des assemblées dominicales.

Sous l’impulsion du Vicariat du B.W. on assiste à la création des Unités Pastorales, comprenant la Nouvelle Catéchèse et la création des Pôles Jeunes (à partir de la 6è primaire).

Une Unité Pastorale a été installée et mandatée à partir de sa charte en mars 2017 par l’Evêque pour les paroisses de Ramillies. Toute la catéchèse en fait partie et se retrouve à l’église de Ramillies-Centre pour les grandes fêtes liturgiques. Deux églises paroissiales devront être restaurées par la Commune de Ramillies (celle d’Huppaye,classée, malheureusement fermée depuis plusieurs années et celle de Mont-st.André également classée).

L’église de Thorembais-st.Trond est en voie d’achèvement de sa restauration: toiture, murs extérieurs etc. Une salle communale : «  L’Oasis » se partage avec cette paroisse qui via le G.A.P. organise une dizaine de conférences par an.

Les nouveaux curés à Perwez seront invités par le Vicariat à construire à leur tour une Unité Pastorale dans les années à venir avec l'aide de l'adjointe de Mgr.Hudsyn.

On remarquera aussi la pastorale particulière du Prieuré Sainte-Marie à Malèves-Sainte-Marie  jetant des ponts entre la Foi et la future (les artistes). Ce projet est soutenu par le Cardinal et reconnu par le Vicariat. L’église-bâtiment devrait être rénové pour permettre des activités culturelles à base spirituelle (différente de la programmation des Centres Culturels). Leurs animations touchent un public très large à partir du rayonnement de son fondateur Gabriel Ringlet. Le Prieuré est autonome et  ne fera pas partie de la future U.P.de Perwez.

Des troupes scoutes rayonnent à Malèves et à Bomal-Ramillies. Un patro pluraliste existe à Perwez. Une animation pour les Jeunes (Taizé et les frères de Lavaux St.Anne) est relancée par des animateurs sur Huppaye.

Il y a 3 écoles libres: à Malèves une école maternelle, à Perwez du maternel-primaire (Jean Paul II) et à Huppaye école fondamentale complète (Saint Jean-Baptiste).

Il y a aussi une crèche à l’origine paroissiale dont l’AOP est propriétaire à Perwez, les «  Oisillons » qui a fait plusieurs travaux d’aménagement sous la poussée de l’O.N.E.

Une aumônerie fonctionne à la nouvelle maison de repos de Perwez où se célèbre l’eucharistie dominicale chaque vendredi à 15h. Deux nouvelles équipes devront se créer lors de l’ouverture des M.R.privées.

Un groupe de femmes rurales (ACRF) existe à Perwez et déborde sur les environs pour la promotion féminine à travers des journées d'étude et des activités concrètes. (santé, cours de cuisine et de couture etc.).

L’Avenir ?

Il est difficile à prévoir mais on peut déjà dégager que la population et les constructions nouvelles continueront à se développer avec la création d’immeubles à appartements pour les seniors et les jeunes couples en attente de leur propre logement. La population scolaire est jeune et le Collège Da Vinci terminera en 2020 le cycle complet du secondaire avec une pédagogie basée sur «  les intelligences multiples ». Des bâtiments scolaires devront sortir de terre…

Les Paroisses (UP) devront être attentives à l’accueil des nouveaux habitants, à créer du lien et à proposer des animations pour tous les âges. Le plus difficile sera celui des jeunes adultes (18/35 ans). Tous les prêtres sont à partir de septembre d’origine africaine. Ils auront la tâche primordiale d’appeler et d’encourager les rares bonnes volontés à s’engager avec eux dans l’ Evangélisation au sein d’une société sécularisée… Les Anciens s’effacent peu à peu, aux nouveaux de prendre le relais et de favoriser au maximum les contacts, les rencontres, le fameux « Vivre Ensemble ». Attention au repli sur soi mortifère, au rejet des « périphéries ». Le Pape François invite les communautés paroissiales à sortir des églises et du ronron pour oser se battre pour la Vie avec et pour les Pauvres.

 

14711174.jpg