31/03/2017

A Bouillon, l'abbaye de Cordemoy va fermer ses portes

À Bouillon, l’abbaye de Cordemoy rend l’âme À Bouillon, l’abbaye de Clairefontaine va fermer. En cause, « de graves tensions dans la communauté ». L’Ordre et Rome ont décidé. Une abbaye qui ferme, c’est un lieu de sérénité qui disparaît. Et quand on parle de Cordemoy, il y a un pan d’histoire qui s’évanouit à Bouillon. Fille de la Semois, la communauté occupait un couvent, véritable havre de paix. La nouvelle va en attrister plus d’un dans le monde religieux, mais aussi touristique. … Le texte signé par l’Ordre cistercien concerne 21 religieuses, 10 étaient déjà dans d’autres monastères. Onze moniales sont toujours sur place. La communauté de contemplatives accueillait des groupes, un petit magasin d’articles monastiques, de livres religieux, de peintures sur soie et céramiques. Fabriquait aussi des biscuits. Destination bucolique, l’abbaye a été construite de 1930 à 1935. Elle continuait la tradition de l’ancienne abbaye de Clairefontaine près d’Arlon. Comme à Orval, les plans furent dessinés par l’architecte Henri Vaes. À l’heure actuelle, personne ne se prononce sur un futur des bâtiments.)

Unknown-1.jpeg

Unknown.jpeg

images.jpeg

Les commentaires sont fermés.